Adjugé, vendu !

Lire la suite : Adjugé, vendu !

Une médaille des douanes tunisiennes

Les collections du MND s'enrichissent chaque année d'objets rares ou d'oeuvres incontournables liées aux thématiques développées au sein du parcours du musée.

Cette médaille des douanes tunisiennes a été acquise récemment lors d'une vente aux enchères. Extrêmement rare sur le marché de l'art, elle fait écho à une période historique particulière : celle du protectorat français en Tunisie (1881 -1956).

Dans les colonies françaises, et notamment en Indochine, l'administration douanière met en place des décorations pour récompenser les services de ses agents. En 1939, toutes les médailles sont remplacées par un seul modèle attribué aux cadres des douanes coloniales.

Cette médaille d'honneur se décompose ainsi :

- un ruban vert-jaune à trois rayures rouges rappelant l'ordre du Nishan al-Ifthikar (ordre de la Fierté ou de la Victoire) créé en 1837 et fréquent dans les décorations tunisiennes ;

- une bélière arborant l'insigne douanier français adopté en 1875, à savoir la grenade inscrite dans un cor de chasse. Celle-ci est placée devant une couronne de chêne et de laurier, autre symbole douanier depuis le début du XIXe siècle ;

- une médaille en argent comportant à l'avers les armoiries beylicales, entourées de l'inscription "MEDAILLE DES DOUANES TUNISIENNES – HONNEUR ET DEVOUEMENT".

Les armoiries beylicales sont en usage en Tunisie depuis le milieu du XIXe siècle au moins. Le terme "Bey" est un titre turc utilisé pour de nombreux dignitaires dans l'Empire ottoman, souvent traduit par "sultan". Elles sont composées au centre d'un bouclier présentant une bannière à quatre bandes qui flotte depuis une hampe terminée par un croissant. Le bouclier repose sur une couronne de palme et de laurier et soutient par un ruban à trois noeuds la médaille de l'ordre du Nishan al-Ifthikar.

Les collections comportent d'autres médailles d’honneur des douanes coloniales en provenance d’Indochine, du Maroc et du Levant.

Pour en savoir plus, retrouvez notre exposition virtuelle "Douanes en terres d'Asie et d'Afrique".

Et plus particulièrement la partie consacrée au protectorat tunisien.