Sortie de réserves

Lire la suite : Sortie de réserves

Du nouveau dans le parcours

Un tableau sort des réserves pour rejoindre le parcours permanent.

Le récolement décennal est l'occasion de remettre en lumière les collections conservées en réserves.

C'est ainsi que l'équipe du musée a souhaité trouver une place au sein du parcours permanent pour cette "Halte des contrebandiers", huile sur toile de l'école espagnole, datant du 19e siècle.

Cette scène de genre, de format ovale, présente un groupe de contrebandiers espagnols traversant un paysage montagneux, les Pyrénées ou les reliefs d'une meseta, pour faire passer leurs marchandises. Ils sont armés et portent des vêtements bigarrés. Le titre indique qu'il font une halte, peut-être pour vérifier s'il n'y a aucun danger sur leur route, ou seulement pour se reposer. Les uns à cheval, les autres assis ou près de leur monture, ils sont arrêtés tandis que le personnage central scrute l'horizon afin de repérer les douaniers qui pourraient être embusqués. La lumière du soleil, assez proche de l'horizon, découpe des ombres très marquées sur la roche à gauche.

L'œuvre présente au spectateur une vision romantique du monde des contrebandiers : leurs costumes traditionnels, leurs armes, le harnachement de leurs chevaux renvoient à l'image traditionnelle que l'on a des contrebandiers ibériques. La technique de l'artiste consiste en un travail rapide avec une palette de couleurs très variées. Cette peinture est attribuée à l'école espagnole : on reconnaît la capture de l'instant, la transparence de la lumière et les ombres marquées par des coloris sombres sur la zone principale.