Saint Matthieu

Lire la suite : Saint Matthieu

Vendredi 21 septembre

Le patron des douaniers vous accueille au musée.

"A Capharnaüm, il y avait un poste de douane. Le fonctionnaire qui tenait ce poste s'appelait Lévi ou Matthieu. Il était fils d'Alphée. Un matin, Jésus l'appelle, Matthieu laisse ses registres et suit Jésus." (Marc 2, 14 – Luc 5, 27). Capharnaüm était un port de Palestine qui marquait la frontière entre les provinces soumises à Hérode et celles de son frère Philippe, c'était donc un poste de douane important. Matthieu Lévy est un publicain, c'est-à-dire un collecteur de taxes et d'impôts. Les publicains étaient méprisés par leurs compatriotes qui les accusaient de pactiser avec l'ennemi romain, ils s'assuraient des revenus substantiels. En se convertissant au christianisme, Matthieu renonce à une brillante carrière pour suivre Jésus, dont il devient l'apôtre. Il est le premier évangéliste et reçoit la tâche de convertir l'Éthiopie. C'est lui qui est à l'origine de la dîme pour l'entretien de l'Église et l'assistance des pauvres.

La conversion de Saint Matthieu est un thème classique dans l'histoire de l'art, l'œuvre la plus célèbre étant sans doute l'interprétation de Michelangelo Merisi dit Le Caravage (1571-1610) "La vocation de St Matthieu", conservé dans la chapelle Contarelli à l'église St Louis des Français à Rome.

Saint Matthieu au MND

Le tableau présenté dans le parcours est attribué à l'école de Ribera en raison de son sujet et du style pictural typiques du maître espagnol José de Ribera. Ses oeuvres sont emplies du ténébrisme caravagesque, caractérisé par l'emploi du clair-obscur qui dramatise la scène, mais aussi la composition resserrée sur les personnages et le goût pour le naturalisme. Grâce à sa composition épurée, au cadrage resserré sur le saint et au violent clair-obscur, le peintre anonyme de cette toile invite le spectateur à la contemplation et à renouer avec la foi.

Par un bref apostolique du 10 avril 1934 du pape Pie XI, Saint Matthieu devient patron des douaniers italiens. A partir de 1953, à l'initiative du chanoine Cnapelynck de Bailleul la Crèche, douaniers et agents des finances français et belges s'associent à la célébration de la Saint Matthieu. Pour répondre au voeu des douaniers, le cardinal Liénart, évêque de Lille, adresse une supplique au pape Pie XII qui établit St Matthieu comme "patron céleste des agents du fisc du diocèse de Lille" le 7 octobre 1957. En septembre 1958, la presse relaie cette information. St Matthieu est fêté le 21 septembre.

 

Pour célébrer ce jour, le MND ouvre gratuitement ses portes à tous, de 10h à 18h