Autour du Douanier Rousseau

En 2022, le MND met à l’honneur deux « douaniers » artistes. Mathieu Siam, douanier en poste à Poitiers, est également auteur-illustrateur. Il publie cette année deux livres s’inspirant d’un peintre bien connu, Henri Rousseau, dit le Douanier Rousseau. Même si cet employé de l’octroi de Paris n’était en fait pas douanier, c’est sous ce surnom que le fonctionnaire municipal commença à 40 ans une carrière de peintre.

A travers « En descendant le fleuve », récit illustré inspiré de l’univers pictural du peintre, et le roman graphique « Les frontières du Douanier Rousseau », Mathieu Siam et l’auteur de BD Thibaut Lambert mettent en image cet artiste fantasque et hors cases.
L’exposition réunit des aquarelles, crayonnés et dessins originaux issus de ces deux ouvrages jeunesse. Elle s’organise autour de trois ambiances : l’atelier du peintre, les quais de Seine qu’il a longtemps arpentés en tant qu’agent d’octroi et enfin ses célèbres jungles, emblématiques de son univers.

Des ateliers créatifs, une rencontre-dédicace et une conférence dessinée viendront compléter cette exposition inédite. L’occasion pour les visiteurs de tous âges de se plonger dans le monde fabuleux du Douanier Rousseau tout en découvrant deux auteurs contemporains.

DOSSIER DE PRESSE

 

Informations pratiques
Du mardi au dimanche, de 10h à 18h
Tarifs : 5 € / 2,5 €
Exposition temporaire et parcours permanent inclus dans le billet d'entrée du musée

Les auteurs

Mathieu Siam
Contrôleur principal des douanes de profession, Mathieu Siam s’est également formé à la littérature de jeunesse à l’université du Maine. Il a publié trois ouvrages aux éditions Comme une orange en tant qu’auteur-illustrateur. En 2019, il est lauréat du prix Voyage à Bologne organisé par la charte des auteurs et illustrateurs jeunesse. Son dessin d’observation aux traits épurés invite à la contemplation et propose de regarder le monde pour mieux voir en soi.

Thibaut Lambert
Influencé par son pays natal, la Belgique, Thibaut Lambert est comme ainsi dire né dans une bulle. Après un passage à l’atelier BD de l’institut-Saint Luc à Bruxelles, il quitte la Belgique et pose son sac à dos en Charente-Maritime.
Tout l’inspire, l’amour, les voyages, la maladie, les rencontres. Pour lui, la bande dessinée est avant tout un moyen d’exprimer des émotions, de parler de choses qui le touche et qu’il a envie de partager. En témoignent ses quatre albums aux éditions Des ronds dans l’O.