25 années d'acquisitions

La Douane est l’une des plus anciennes administrations de l'État, et c’est l’une de ses forces que d'avoir toujours su accompagner les mutations que notre pays a connues. Consciente de la singularité de son histoire, elle a créé en 1980 son musée à Bordeaux. Inauguré le 22 septembre 1983, il fut définitivement ouvert au public le 22 juin 1984. L’ambition du musée était de témoigner des défis relevés par la Douane au cours des siècles, en invitant le visiteur à réfléchir aux doctrines politiques et économiques de la France. Mais en 25 ans, ce musée n’a cessé d’évoluer pour mieux faire connaître l’action douanière, et sa fréquentation croissante atteste d’une politique muséale dynamique et qualitative. L'exposition réalisée pour cet anniversaire valorise l'évolution de ce patrimoine, et témoigne de la capacité d’adaptation de la Douane, ainsi que de la vitalité de ses personnels. Qui contesterait, en effet, qu’un musée soit une clé pour décoder le passé, mais aussi comprendre le présent afin d’aborder sereinement le futur de nos sociétés et, au cas particulier, le visage d’une douane tournée vers l’avenir ? Conserver les témoignages du passé, les valoriser et les communiquer est un défi quotidien que l'équipe du musée des douanes de Bordeaux relève avec inventivité et passion. Célébrer ces vingt-cinq premières années d’existence est donc une belle satisfaction, au vu de la qualité des collections qui ont été acquises avec ténacité, mais aussi talent. Convenir d’un rendez-vous dans 25 ans, pour un jubilé, constitue la meilleure des perspectives. Je souhaite donc longue vie au Musée national des douanes. Jérôme Fournel, Directeur général des douanes et droits indirects.