Les années 1980

1985 Insigne des douanes de 1900

« La combinaison de la grenade et du cor de chasse, insigne particulier des douaniers et des forestiers, est la marque distinctive des soldats d’élite qu’un long stage ou l’élection [ont] libéré des obligations ordinaires du service et qui ont fait leurs preuves, non seulement de qualités guerrières, mais aussi de probité et d’honneur. » « Le statut et le rôle militaires des douaniers », Annales des douanes, 1915.

1989 - 1990 Boutons d’uniformes des douanes

Au service de l’État, posté aux frontières, le douanier se distingue par son uniforme. Les symboles de l’administration des douanes ont suivi les bouleversements politiques au fil des siècles, ainsi que les attributs et modes de chaque régime. Ces boutons sont des ainsi des témoins involontaires de l’évolution de l’histoire de la France.

Sous la Première République (1792-1804) les boutons portent l’inscription « Douanes nationales » entourée d’une couronne de feuilles de laurier. Sous l’Empire (1804-1814), l’aigle impérial apparaît, surmonté d’un œil rayonnant et entouré par l’inscription « Douanes Impériales ». A la Restauration (1815-1830), les boutons changent à nouveau de physionomie et sont ornés de trois lys royaux, couronnés et entourés de l’inscription « Douanes Royales ». Sous la Monarchie de Juillet (1830-1848), les lys sont remplacés par les mots « Douanes françaises » avec une double palme de laurier et d’olivier, symboles de victoire et de paix.

Missions de la douane : contrôle des capitaux Louis et demi-louis d’or

Les louis présentés ont été versés aux collections du musée suite à une saisie. Ils datent de l’époque de Louis XV (1715-1774). Sur l’avers, le roi est représenté avec la légende en latin signifiant « Louis XV, roi de France et de Navarre par la grâce de Dieu ». Sur le revers, l’inscription indique « Le Christ règne, vainc et commande ». En 2008, la douane française a saisi près de 100 millions d’euros dans le cadre du contrôle des capitaux.

Médaille d’honneur des douanes et régies d’Indochine

La médaille des douanes d’Indochine fut créée par le décret du 26 juin 1900. Elle est réservée aux agents des services actif et sédentaire des Douanes et Régies indochinoises qui souscrivent aux conditions suivantes : soit compter quinze ans de services irréprochables, dont dix dans l’administration des Douanes et Régies, soit s’être signalé par des actes exceptionnels de courage dans l’exercice de ses fonctions, soit, enfin, s’être fait remarquer par des travaux particulièrement utiles à la colonie.

Missions de la douane : Lutte contre la contrefaçon lingot d'or

Ces lingots font partie d’un lot de 30 lingots saisis en 1984 par la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières. Identifiés comme faux par la Banque de France, leur poids réel n’est de 32 grammes malgré les 50 annoncés par l’inscription! La douane participe à la lutte contre la contrefaçon, et a saisi 9,4 millions d’articles en 2008. Les deux contrefaçons de lingots d’or les plus courantes sont le lingot « plaqué-or », et le lingot « fourré » dont la partie centrale a été remplacée par du plomb.